PoudlardRPG

Les Apprentis Mangemorts sont à Poudlard... Choisirez-vous le bien ou le mal ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 What have you done ? [Juju]

Aller en bas 
AuteurMessage
Elena Moss
Sorcier(e) de 6ème année
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 30
Localisation : Jamais bien loin
Date d'inscription : 08/03/2007

Pensine
Ennemis: Aucun, pour l'instant...
Sang: Pur
Secret: La curiosité est un vilain défaut

MessageSujet: What have you done ? [Juju]   Ven 18 Jan - 3:29

[Hj : Petite dédicace pour toi dans le titre Rolling Eyes ]

Dans une pièce aménagée à selon ses goûts, Elena regardait les flammes lécher les bûches dans la cheminée. Elle s’était rendue dans la salle sur demande, car elle avait besoin de se retrouver seule, de réfléchir… La veille, le corps sans vie d’Aislinn avait été retrouvé dans un ravin de la forêt interdite. Rien ne laissait penser qu’il s’agissait d’un meurtre, aucune magie n’avait été décelée et les Apprentis Mangemorts avaient été mit hors de cause dans cette histoire, puisque la marque des ténèbres n’était pas apparue…De toute façon, si ils avait s’agit d’un acte de leur part, Elena l’aurait su… Cependant, aucune affaire concernant la défunte Serdaigle n’avait été discuté. Alors, accident ? Possible…

Ce qui perturbait le plus Elena se n’était pas vraiment la mort d’Aislinn en elle-même, mais plutôt le reste… A l’annonce faite par Dumbledore, aucune émotion particulière avait dominée l’assemblé. Une indifférence totale, voilà ce qu’elle avait sentit. Elle avait même entendu un Serdaigle demander à sa voisine si elle connaissait cette fille, et dans maison elle se trouvait. Elle était loin d’avoir marqué les esprits, pas même un seul ami pour la pleurer…Même elle… Elena avait pourtant grandit sous le même toit qu’Aislinn, mais sa mort ne lui avait fait ni chaud, ni froid. Voilà ce qui angoissait en quelque sorte Elena : mourir dans l’indifférence générale. Car comme Aislinn, elle préférait la solitude à la compagnie des filles de son âge et de tout façon, sa air hautain ne donnait envie à quiconque de l’approcher. Pour le moment, cela lui convenait, mais en serait il de même plus tard ? Supporterait elle cette solitude ? une petite voix en elle lui disait que non.

Mélancolique, Elena sortit de ses pensées en entendant la lourde porte de la pièce s’ouvrir. Zut ! Elle ne l’avait pas correctement fermé ? Elle regarda en direction de celle-ci, et lorsqu’elle reconnu son frère Julian, elle se leva de son fauteuil et se précipita dans sa direction sans un mot, puis se blottit dans ses bras en quête de réconfort. Cependant, il n’était pas dit que Julian apprécie ce geste…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Moss
Sorcier(e) de 7ème année
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 30
Localisation : Aux côtés des plus puissants !
Date d'inscription : 13/08/2007

Pensine
Ennemis: C'est une plaisanterie ?
Sang: Encore une blague, je suppose ?
Secret: Dites-moi d'abord le votre !

MessageSujet: Re: What have you done ? [Juju]   Ven 18 Jan - 16:24

[J'avais reconnu, je l'écoute d'ailleurs pour te répondre xD... Mais je suis étonné que tu te mettes à l'anglais Rolling Eyes ]


Julian avait prétexté un 'mal de cheveux' pour se soustraire à toutes obligations en ce début de semaine... Il détestait les lundi matin ! Plus spécialement depuis qu'il était entré dans ce 'taudis' ! Allongé sur l'un des lits étroits de l'infirmerie, il rêvassait agréablement. A quoi pensait-il ? A rien ! Voilà, tout le bonheur à être un jeune homme sans soucis, sans prises de tête, sans remords. Il caressa paresseusement son petit journal, situé dans la poche intérieure de sa cape, puis un sourire mélancolique étira ses lèvres... Il s'ennuyait ferme ! Et il n'y avait rien de pire que l'ennui pour Julian Moss... Ah si, les sangs de bourbes et autres déchets ! Tous autant qu'ils étaient, ils figuraient en haut sur sa liste des personnes à abattre... Quoi de plus normal ! Ils étaient tout en bas de la chaîne alimentaire... et lui ? Au sommet bien sûr ! L'infirmière, une vieille chose aussi décrépie que les murs du 'châtelet', passa sa tête dans son champs de vision et l'informa avec sécheresse que son antre n'était pas un repère de 'bons à rien' et le pria de déguerpir rapidement... Elle avait une chance incroyable que Julian ne choisisse pas de passer son ennui sur la découpe immédiate de son corps ratatiné... Et oui, il fallait éviter de s'en prendre au corps professoral pour l'instant ! Mais, il s'était fait la promesse d'écorcher lui-même le monstre hirsute qui osait se faire appeler 'garde chasse'... Le Seigneur des Ténèbres voudrait très certainement se garder Dumbledore à usage personnel... Quel radin quand il s'y mettait !... Aussi, après Hagrid, Julian comptait se faire plaisir en charcutant consciencieusement Mac-Go-Machin... Mais l'heure n'était pas encore venue... Il quitta donc la pièce en effectuant une révérence moqueuse et pleine d'insolence envers cette future 'chair à canon' !

Qu'allait-il bien pouvoir faire à présent ? Les cours reprendraient dans quelques minutes, mais il n'avait absolument pas l'intention de s'y rendre... Défense Contre les Forces du Mal ? De qui se moquait-on dans cette école bas de gamme...
Oyé, oyé braves gens... J'ai un scoop pour vous... JE suis le mal et je reste sceptique quant à la possibilité que vous sachiez vous défendre !... Bande de crétins ! Julian traîna des pieds, grimpa des étages, en redescendit, il n'avait nul but précis, mais une furieuse envie de se défouler... De préférence sur un plus petit et plus faible que lui... Où était le plaisir sinon ? Sa curiosité fut éveillée en passant devant une porte entrouverte. Depuis quand y avait-il une salle dans le coin ? Il passa furtivement son visage dans l'encoignure et reconnut l'endroit... Un sourire gourmand étira ses lèvres en se souvenant qu'il s'était isolé dans ce lieu avec la charmante Enora... Tiens ! Cela faisait un 'bail' qu'il ne l'avait pas croisée celle-ci... Peu importait, depuis ces derniers temps, il ne pensait guère plus à la séduction... Il préférait nettement assassiner ! Bien plus excitant et on ne savait jamais comment un combat allait se terminer ! Les filles, par contre, étaient toutes faites sur le même modèle... Coquettes, inutiles, bavardes, stupides, encombrantes et pleurnicheuses... Avec elles, pas de surprises sur l'issu d'une rencontre... Elles se pendaient à son cou en un temps record... Pathétique et soporifique !

Une chose non identifiée s'élança soudain vers lui et l'enlaça avec ardeur... Et voilà ! Même plus la peine de prononcer une seule parole qu'elles se jetaient sur lui à présent ! C'était du grand n'importe quoi ! Prêt à l'agripper par les cheveux et à l'éjecter 'façon Moss' dans un coin de la pièce, il reconnut à temps la chevelure brune de sa soeur... Quoi encore ? Un décès dans la famille peut-être ? Père ? Déjà fait ! Mère ? Ô joie ! Il ne fit pas un geste pour calmer les angoisses de sa cadette blottie contre lui. Il ne restait plus qu'à attendre patiemment qu'elle se calme... Et surtout qu'elle le lâche ! Enlacer une jeune fille était une chose, prodiguer du réconfort à quelqu'un en était une autre ! Julian ignorait, de toutes les façons, comment procéder ! Les câlins fraternels n'avaient jamais été au goût du jour. L'avait-il seulement un jour embrassé ou même touché ? Enfant peut-être, mais il ne s'en souvenait plus ! Voyant qu'elle ne s'écartait toujours pas, il perdit le peu de patience qu'il lui restait et passa un bras sous ses genoux. Il la souleva, ferma complètement la porte d'une talonnade et marcha vers le fauteuil le plus proche. Il déposa, non sans un certain agacement, son fardeau puis prit place sur l'accoudoir à ses côtés. Un bête 'Que t'arrive-t-il ?' étant souvent source de larmes chez les jeunes filles, il se contenta d'un vague,


- Quelqu'un est mort ?

Croisant ses bras sur son torse, il attendit avec indifférence qu'elle se décide à parler... Il n'avait, certes, rien de mieux à faire dans l'immédiat, mais si elle s'avisait de lui prendre la tête pour des broutilles, soeur ou pas, il l'enverrait promener avec toute l'élégance qui était propre à leur illustre famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Moss
Sorcier(e) de 6ème année
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 30
Localisation : Jamais bien loin
Date d'inscription : 08/03/2007

Pensine
Ennemis: Aucun, pour l'instant...
Sang: Pur
Secret: La curiosité est un vilain défaut

MessageSujet: Re: What have you done ? [Juju]   Ven 18 Jan - 23:59

[Hj : Je ne me suis pas mit à l'anglais ^^ Il ne s'agit que d'une phrase ! Tu connais mes capacité linguistiques... xD]

Blottie dans contre son frère, Elena ne fit que très peu cas de fait qui ne lui rende pas son étreinte. Se n’était guère important, tout ce qui comptait, s’était d’avoir quelqu’un vers qui se tourner. Pas un son ne sortit de sa bouche lorsque Julian la souleva, elle se contenta de s’accrocher fermement à son cou en cachant son visage dans ce dernier. Installée dans le fauteuil où son frère venait de la déposer, Elena fixa ses pieds d’un regard vide et éteint. La question de Julian la fit frissonner, et elle réprima un sanglot sachant parfaitement qu’il n’apprécierait une telle attitude de sa part et qu’il ne se gênerait pas pour lui faire remarquer. Elle leva lentement les yeux vers lui, en se demandant si il n’était réellement pas au courant. N’était il pas présent dans la grande salle lors de l’annonce de Dumbledore ? A croire que non…

- C’est… Aislinn.


Face au regard glacial et aux sourcils fronçaient du Serpentard, Elena décida de donner plus d’explication avant de se voir traiter de faible, de gamine et de tous les charmants noms dont il l’affublait lorsqu’elle n’agissait pas –selon lui- en parfaite Moss.

- Ne te méprends pas ! Sa disparition ne m’affecte pas vraiment, ce n’était qu’une pouilleuse qui squattait la demeure familiale et qui dépensait notre héritage…

C’était ainsi u’elle l’avait toujours vu. Elena n’avait jamais eu une grande considération pour sa sœur adoptive. Tout comme Aislinn n’avait été d’une grande reconnaissance envers cette famille. Eux qui lui avaient donné un toit, des vêtements, une éducation, et s’étaient aussi grâce à eux qu’elle avait pu faire des études à Poudlard…

- Cependant, je la plains… Elle n’a touché personne de son vivant. On nous a annoncé la nouvelle hier et c’est comme si rien ne s’était passé. Tout le monde s’en moque…

Oui, pauvre Aislinn… Elena n’aurait jamais imaginé la prendre en pitié, mais là s’était différent. Elle avait fait le rapprochement entre de nombreux point commun les concernant toutes les deux, et une peur s’était emparé d’elle.

- Dis Julian… Tu penses qu’il en sera de même pour moi ? Est-ce que toi, tu me pleurerais ?


Elle allait en prendre pleins la figure ! Pourquoi ?! Pourquoi lui avoir demandé ça ?! A lui ! Non mais était elle maso ? Se n’était pas une question qui se posait en temps normal, mais alors là ! Julian allait se faire un plaisir de la démonter avec tout le sadisme qu’il avait en réserve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Moss
Sorcier(e) de 7ème année
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 30
Localisation : Aux côtés des plus puissants !
Date d'inscription : 13/08/2007

Pensine
Ennemis: C'est une plaisanterie ?
Sang: Encore une blague, je suppose ?
Secret: Dites-moi d'abord le votre !

MessageSujet: Re: What have you done ? [Juju]   Sam 19 Jan - 15:07

[Ouais, t'es pire que moi Wink ]

Comme il s'y attendait, il la vit se forcer à ne pas verser des larmes de crocodiles... Il sentait l'impatience le gagner, mais il lui laissa une toute petite dizains de secondes avant de filer d'ici et de la laisser avec ses problèmes futiles. Oui, elle était sa soeur ! Oui, il éprouvait un infime sentiment de protection lorsqu'il la regardait ! Mais tout avait changé. Depuis son entrée chez les Apprentis, il se sentait différent, plus libre, plus fort, plus craint... Il était encore plus hautain que d'ordinaire, plus froid, moins 'humain' ! Était-ce le meurtre et le goût du sang qui changeait à ce point un homme ? Il n'en savait rien, mais en regardant sa pathétique petite soeur, il ne connut nul apitoiement... Cela le rassura... Elena parla d'une voix hachée et Julian lui répondit sèchement,

- Je suis au courant... Et alors ?

Se pourrait-il qu'il est oublié de lui révéler être à l'origine de la disparition de cette vermine ? Julian fronça les sourcils et réfléchit... Diable, cela lui était complètement sorti de la tête ! Maudite mémoire sélective ! En effet, Julian ne conserver que les faits importants, tout le reste était aussi vite oublié qu'un glaçon dans un verre d'eau... Bon, Aislinn l'avait grandement amusé, mais passées les trente secondes de sa mise à mort, le reste n'était que détails ! Sa cadette chercha aussitôt une excuse à sa tristesse non communicative... Elle savait si peu de chose ! La 'fermière', comme l'appelait Julian, n'avait jamais touché une noise de leur futur héritage... Julian y avait veillé personnellement ! QUI était majeur ? QUI avait accès à leur coffre chez Gringotts ? QUI connaissait leur demeure familial sur le bout des doigts ? Mais LUI bien sûr... Leur mère n'avait d'ailleurs plus aucune liquidité... Ses amants, ses goûts pour le luxe... Tout cela n'était que souvenirs pour cette traînée... Avec la complicité d'un médicomage, grassement payé, Madame Emily Moss, avait dans son dos, une vilaine étiquette de femme névrosée, nymphomane, cleptomane et mélomane... Julian devait d'ailleurs demander la signature d'un autre parent pour la faire interner définitivement... Évidemment, tout cela n'était pas encore rendu public... Mais, connaissant sa mère, elle préfèrerait mille mort à ce destin qu'il lui réservait... Julian eut un sourire carnassier et parla à voix basse,

- Ne t'inquiète donc pas pour notre fortune... Tout est géré d'une main de maître...

Enfin, il tenait sa vengeance... Il allait lui faire payer sa lâcheté... Mais pourquoi en voulait-il à ce point-là à sa génitrice au fait ? Oh, mais pour une raison fort simple... Cette garce l'avait privé du plaisir d'ôter, lui même, la vie à son crétin de père... Maudite femelle... Toujours à se mettre en travers de sa route ! Il écouta d'une oreille distraite les propos de Elena, mais il était à mille lieu de là... Comme si la mort de cette gueuse pouvait le toucher. Il interrompit sa cadette avec impatience,

- Au fait Elena... Viens en au fait !

Elle dut sentir que ses propos l'agaçaient prodigieusement car elle en vint à ce qui la préoccupait réellement... Pathétique ! Il le savait ! Elle n'avait RIEN à faire chez les mangemorts ! Son coeur était trop tendre... La mauvaise éducation trop choyée qu'elle avait reçue certainement... On ne pouvait, définitivement pas, compter sur les femmes... Toutes des geignardes ! Elena dut s'attendre à percevoir une grande surprise sur les traits de Julian, mais il n'en fut rien. Il la regarda avec une expression de froide indifférence et parla d'une voix très clame,

- Non ! Je ne te pleurerais pas... Les larmes sont l'apanage des faibles et des enfants... Je ne suis ni l'un ni l'autre !

Il se permit le tout premier geste tendre envers elle. Il se pencha vers Elena, l'étreignit avec fougue et caressa ses cheveux. Contre son oreille, il lui murmura,

- Mais n'aies nulle crainte... Si cela devait arriver un jour... L'assassin connaîtra une mort particulièrement affreuse... Je te le jure ! De mes propres mains, je te vengerais !

Considérant comme clause, cette discussion futile et assommante, il se redressa, se leva et prit place sur un autre fauteuil. Sortant sa flasque de whisky e sa poche, il en but une longue rasade et la posa sur les genoux de sa cadette... Autant qu'elle contrôle ses nerfs rapidement et l'alcool l'y aiderait ! Julian croisa les jambes et fixa le feu de cheminée pensivement...

- Si c'est la peur 'souffrir' qui t'effraie... Sache que Aislinn n'a pas eu le temps de sentir quoi que ce soit... Comment puis-je le savoir ? Mais parce que c'est de ma main qu'elle est morte... Pauvre petite chose, si faible, si inutile... Mais au moins, elle a connu son seul instant de gloire... Désormais, on ne parle que d'elle dans ta maison, non ?

Un détail de cette nuit-là revint en mémoire de Julian... Et l'autre ? Le serpentard curieux ? Pas un mot ? Tant mieux ! Décidemment, Dumbledore se faisait vieux, pour ne pas avoir remarqué qu'il lui manquait un autre étudiant ! A voix haute, et sans être conscient de la présence de sa soeur, Julian s'interrogea,

- Étrange... J'ai tué deux fois cette nuit-là... L'autre devait être plus transparent que la 'sauvageonne'... La prochaine fois, il faudrait que je vise plus haut... Pourquoi tuer, si personne n'en parle... C'est on ne peu plus frustrant !

Tout à ses projets de futurs assassinats, Julian ne s'occupa plus de sa cadette... Il était dans un autre monde... Un monde de sang, de sadisme, de peur et de magie noire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Moss
Sorcier(e) de 6ème année
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 30
Localisation : Jamais bien loin
Date d'inscription : 08/03/2007

Pensine
Ennemis: Aucun, pour l'instant...
Sang: Pur
Secret: La curiosité est un vilain défaut

MessageSujet: Re: What have you done ? [Juju]   Dim 20 Jan - 22:37

Comme elle s’en doutait, son frère ne montra aucun point faible, aucune compassion… Ainsi, si elle venait à disparaître son propre frère continuerait son chemin s’en être ne serait ce qu’un peu affecté par sa perte. Leur éducation avait été telle qu’aucune émotion ne semblait être permis. Pourtant, Julian la surpris grandement en l’enlaçant ! Si elle s’était attendue à ça ! Crispé par cette ‘nouveauté’ et l’étrange sentiment de bien être et de protection qu’elle ressentait dans les bras de son frère, Elena se détendit en sentant sa main caresser ses cheveux. Elle ferma les yeux afin de profiter de se moment fraternel qui, elle en était persuadée, ne se reproduirait pas de si tôt. Ses confidences furent un apaisement pour la jeune fille. Certes, il ne laisserait transparaître aucune émotion, mais ses projets de vengeance lui prouvaient qu’il tenait un temps soit peu à elle. C’était tout ce qu’elle voulait savoir… que sa vie n’était pas vide de sens et qu’elle aurait au moins marqué quelques esprits.

Elle regarda Julian sortir sa légendaire flasque et boire une gorgée… Non vraiment, il avait un sérieux problème avec l’alcool celui lui là ! Pourtant Elena s’abstint de tout commentaire. Il n’en avait que faire des conseils ou remarque de sa sœur, surtout sur une chose qu’il aimait tant ! Elle regarda la flasque sur ses genoux et arqua un sourcil interrogateur. Quoi ? Il ne voulait tout de même pas l’entraîner dans son déclin ?! Non merci ! Elle avait déjà goûté à ce genre de boisson à son propre insu, et même si les effets en eux même étaient agréables, le mal de crâne qu’elle s’était trimbalée le lendemain l’avait dissuadé de toute nouvelle tentative ! Les paroles de Julian la ramenèrent brutalement à la réalité… Sans prévenir, elle se leva brusquement et écrasa avec violence sa main sur la joue de frère.


- Espèce de Troll !


Son geste était il du à une colère qu’elle éprouvait pour avoir assassiné de sang froid leur ‘sœur’, ou pour son manque flagrant de discernement ? Pour la seconde raison bien entendu ! N’avait-il aucune jujotte ?! Tuer Aislinn et un autre et dissimuler les corps ! Sans même revendiquer un acte des Apprentis Mangemorts ! Folle de rage, Elena ne se priva pas de déverser sa colère sur son idiot de frère…

- Mais merde Julian ! Ce n’est pas un jeu ! Nous avons des devoirs ! Nous ne devons rien faire d’irréfléchie ! Nous devons en parler entre nous avant de faire quoi que se soit ! Et si tu n’as pas le choix, il faut laisser notre empreinte à tout prix, sinon quel intérêt d’être au service du Seigneur des Ténèbres ?!


Si il ne pouvait se plier aux règles, ni contrôler ses pulsions meurtrières, il pouvait tout bonnement se la jouer solo et devenir un serial killer ! Etait il conscient des risques qu’il prenait en agissant de la sorte ? Qui sait comment pourrait réagir leur ‘chef’. Elena ne l’avait encore jamais rencontré, et ignorait quel genre d’homme il était, mais une chose était sûr : Pour avoir était ms à leur tête, il devait être d’une dureté et d’un sadisme sans nom !

- Comprend bien Julian que si ils te considèrent comme incontrôlable, ils ne se contenteront pas de d’exclure ! Tu pourrais te faire tuer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: What have you done ? [Juju]   

Revenir en haut Aller en bas
 
What have you done ? [Juju]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PoudlardRPG :: L'intérieur de Poudlard :: La Salle sur Demande-
Sauter vers: